Thomas T. novembre - 19 - 2012 CloudADD COMMENTS

Combinaison de modèles économiques et de technologies, le cloud computing apporte à l’entreprise la flexibilité et la liberté dont elle a besoin pour que son système d’information ne soit plus qu’un outil au service de sa productivité.

1. Qu’est-ce que le cloud computing ?

Cette nouvelle manière d’utiliser les outils informatiques connaît un fort développement actuellement. Le mot « cloud » signifie « nuage » et symbolise Internet dans son ensemble.

L’objectif de ce dispositif est de virtualiser, de dématérialiser les moyens informatiques des entreprises . Le cloud computing permet de simplifier l’utilisation des outils informatiques et de faire des économies en logiciels et en matériels (notamment pour ce qui concerne le stockage).

2. Comment fonctionne le cloud computing ?

Ce dispositif met à disposition des utilisateurs de l’hébergement sur des serveurs distants pour :

  • partager des fichiers ou des dossiers à distance
  • faire tourner des logiciels à distance

Parmi les pionniers du cloud computing, on retrouve IBM, Amazon, Microsoft ou Google.

Prenons l’exemple de Google, qui propose gratuitement plusieurs outils pour faire du cloud computing.

La messagerie

Vous vous connectez à Gmail en passant par votre navigateur. Vous n’avez pas à installer de logiciel de messagerie sur vos ordinateurs. Surtout, vous n’avez pas à mettre à jour le logiciel puisque Google s’en charge directement.

Les outils bureautiques

Vous pouvez travailler en ligne avec un traitement de texte, un tableur, etc. créés par Google. Toutes vos données sont enregistrées en temps réel. Ici aussi, vous n’avez pas besoin d’installer de logiciel sur vos postes de travail puisque les applications sont directement installées sur le serveur.

Le partage de données

Vos fichiers sont stockés sur un serveur distant et non sur un ordinateur ou un serveur local. Il est donc possible de s’y connecter n’importe quand et de n’importe où à partir du moment où vous avez une connexion Internet (grâce à un ordinateur portable ou un Smartphone par exemple).

Le stockage

Vos données sont conservées sur le serveur distant (le nuage). La quantité d’espace s’adapte à vos besoins moyennant finances, que vous partagiez quelques fichiers textes (quelques Mo) ou bien que vous fassiez des sauvegardes intégrales de votre système informatique (plusieurs Go).

3. Quel est l’intérêt pour les indépendants et les TPE/PME ?

La connexion Internet

Toutes les entreprises peuvent se connecter à un faible coût à Internet. L’ADSL est rapide et bon marché. La fibre optique (10 fois plus rapide) est en plein développement. Rester en contact avec le nuage ne pose donc pas de problème.

Les économies

Le cloud computing est financièrement intéressant pour les petites entreprises. Le prix d’accès au service est largement accessible.

Cette technique permet de réaliser des économies au niveau :

  • de l’achat de logiciels
  • de l’achat de matériel
  • de la maintenance des deux par des prestataires informatiques (parfois très onéreux)

De plus, les entreprises qui proposent ce type de service sont de plus en plus nombreuses. Les prix devraient donc continuer à baisser.

La sécurisation des données

Le cloud computing est aussi très pratique pour copier et sécuriser vos données les plus importantes. En cas d’incendie total, vous risquez de tout perdre. Même les sauvegardes réalisées sur un serveur local dans vos locaux seront perdues.

Les prestataires informatiques s’engagent à protéger la confidentialité de vos données en ne dévoilant pas l’emplacement de leurs serveurs et en cryptant les informations.

Une offre adaptable

Le cloud computing a l’avantage de s’adapter parfaitement aux besoins des entrepreneurs en termes d’espace d’hébergement.

Un nombre croissant de logiciels

Il n’est pas possible de dématérialiser l’ensemble des logiciels de votre entreprise. Vous avez encore besoin d’installer sur vos postes de travail votre programme de comptabilité, vos logiciels d’infographie, etc.

Mais l’objectif du cloud computing sera à terme de rendre utilisable à distance l’ensemble de vos programmes. Par exemple, Adobe propose déjà sur Internet une version de Photoshop dont une large partie des fonctionnalités est utilisable en ligne.

Source : www.generali.fr

Leave a Reply

Rechercher des articles sur le portail du cloud computing