Thomas T. janvier - 3 - 2013 CloudADD COMMENTS

Les utilisations possibles du cloud computingLe cloud computing ou informatique consiste à l’externalisation des ressources informatiques dans des serveurs distants alors quelles sont les principales utilisations du cloud computing.

Dans une start-up, le nuage permet de se concentrer sur le cœur de son activité. La start-up loue, en fonction de ses besoins, des capacités informatiques auprès d’un opérateur cloud et ne paie que ce qu’elle consomme : sa consommation s’adapte ainsi avec rapidité et flexibilité.

Dans une PME, le nuage permet d’avoir accès à de nombreux services logiciels sans pour autant avoir besoin d’investir dans des infrastructures informatiques spécifiques. Leur consommation est faite à la demande et payée à l’usage.

A la maison, le nuage est déjà là, par exemple en consultant nos emails, en archivant des vidéos ou des photos sur le Web ou encore en discutant sur les réseaux sociaux.

Dans une mairie, le nuage permet de mettre très rapidement de nouveaux services à la disposition des citoyens, grâce à un catalogue d’applications en ligne qu’il suffit de choisir et de personnaliser pour pouvoir les utiliser.

Qu’est-ce que le cloud computing ?

Le cloud computing ou informatique en nuage consiste à fournir des capacités de traitement informatique sous la forme d’un service à la demande, auquel l’utilisateur accède grâce à une connexion Internet, sans avoir à gérer l’infrastructure sous-jacente. Les applications et les données ne se trouvent plus forcément sur un serveur informatique local mais dans un « nuage », composé de plusieurs serveurs distants interconnectés au sein de fermes de serveurs géantes.

Quelle différence entre « nuage » public et privé ?

Un nuage est public quand il est opéré par des fournisseurs de services cloud. Le nuage public donne aux clients la possibilité de déployer et d’exploiter des applications en ne payant que pour les ressources utilisées.

Un nuage est privé quand il est déployé dans le centre de données du client – entreprise ou administration.

Qu’est-ce que la virtualisation ?

C’est un procédé qui consiste à faire fonctionner sur un seul serveur physique plusieurs systèmes d’exploitation et leurs applications et à recréer ainsi plusieurs ordinateurs virtuels sur une même machine. La virtualisation, couplée à l’automatisation des tâches, sont à la base du cloud computing.

Et l’open data dans tout ça ?

C’est la mise à disposition de données publiques sur des plateformes Internet dédiées. Guidée par des principes de transparence et de stimulation économique, l’ouverture des données conduit à la création de nouveaux services pour les citoyens ainsi que de nouvelles opportunités commerciales pour les entreprises.

Source : www.rslnmag.fr

A propos de Netissime 

Netissime est un hébergeur Français depuis 2000 et dispose de trois datacenters en France.

Le Cloud Dynamic de Netissime est un véritable systeme de cloud computing incluant un Failover automatisé. En cas de Panne sur l’Hyperviseur contenant votre Machine Virtuel (VM), celle-ci est automatiquement basculée vers un autre hyperviseur.
L’architecture des serveurs Cloud a été prévue pour optimiser la rapidité et la montée en charge, vous permettant d’augmenter à la demande vos capacités mémoires, processeurs, disques…
Tous les equipements ont été prévus pour vous assurer une redondance complète et vous permettre d’effectuer simplement et automatiquement des sauvegardes et restauration de vos serveurs.

Leave a Reply

Rechercher des articles sur le portail du cloud computing